Vie pratique

Comment participer à la protection de l’environnement

protéction de l'environnement

La dégradation de l’environnement doit figurer parmi nos premières préoccupations, pour que la génération future puisse vivre dans un monde plus sain. Ce n’est plus le temps de rejeter la faute sur qui que ce soit, mais c’est le temps de prendre conscience que, pour limiter cette dégradation environnementale, chacun devrait et doit changer d’attitude et surtout, abandonner certaines habitudes, qui au fil du temps sont une conséquence néfaste sur l’environnement. Pas facile, mais on ne perd rien à essayer.

Favoriser les produits bio

Nombreux sont ceux qui n’achètent ou n’utilisent plus que des produits bio, c’est-à-dire, sans pesticides, ni OGM, ni colorants, ni exhausteurs de goût et tout autre produit industriel qu’on utilise dans l’agriculture ou l’élevage de masse. Faites comme eux et adoptez l’attitude bio. Si vous avez un jardin, vous pouvez en dédier une partie pour un potager et y cultiver quelques variétés de légumes. Fabriquez vous-mêmes votre compost bio, à partir des déchets organiques provenant de votre cuisine, comme les pelures de fruits ou de légumes par exemple. Il servira d’engrais pour vos plants. Un petit coin dans le potager suffit pour cela. La récolte ira directement dans votre cuisine. Dans le cas contraire, vous pouvez aussi vous abonnez à l’une des nombreuses associations qui promeuvent l’agriculture de proximité. Ils sont de plus en plus présents sur le net.

Bannissez tout ce qui n’est pas dégradable, comme le plastique. Alors, pourquoi ne pas utiliser une gourde pour recueillir l’eau du robinet, que vous pouvez filtrer ? Remplacez par un cabas recyclable l’habituel sachet en plastique. D’autre part, vous pouvez fabriquer vous-même vos produits ménagers, à partir d’ingrédients qui se trouvent dans votre cuisine : vinaigre blanc, savon, bicarbonate de soude…) Plusieurs modes d’emploi sont fournis sur le net.

Adoptez une mode de vie écolo

L’eau, l’air et le soleil sont des énergies renouvelables qu’on peut utiliser pour fournir de l’électricité. Des fournisseurs d’électricité verte existent en France et vous pouvez en choisir un. En prime, vous allez considérablement réduire vos consommations en électricité. De même, en rénovant l’isolation de votre maison, qui par ailleurs bénéficie d’une aide de la part de l’Etat, vous verrez vos factures d’électricité réduites de façon notable. Il a été établi, que pour le secteur bâtiment, la consommation d’énergie, produite par le pétrole et le charbon, est responsable des 22% d’émission de CO2.

Les fluides frigorigènes des réfrigérateurs et congélateurs impactent beaucoup sur le réchauffement climatique, plus que les émissions de CO2. Alors, mieux vaut les recycler dans les points de collecte pour que les experts puissent récupérer ces fluides.

Utilisez au minimum votre voiture et prenez les transports en commun, que ce soit pour aller au boulot ou faire les courses. Cela réduit le nombre de voitures utilisées, donc moins d’émission de CO2. Marchez ou circulez à vélo, lorsque la possibilité se présente. En prime, vous gagnerez en restant en bonne condition physique, les risques d’AVC étant réduits, entre autres maladies.

Choisir un partenaire financier eco-responsable

Certains établissements financiers affichent le label vert, car ils œuvrent pour la préservation de l’environnement.  Il y a ceux qui proposent un livret de partage pour que les fonds épargnés servent à soutenir des fondations ou associations écolo, comme le WWF. D’autres investissent ouvertement pour financer uniquement des projets sociaux, écologiques ou culturels. D’ailleurs, en 2019, l’Etat français a émis, plus de 13 milliard d’euros d’obligations vertes, pour financer des projets en faveur de l’environnement. Votre avantage ? Voir vos impôts réduits !

Avatar

Author Since: Sep 25, 2018

Related Post