High tech, NUMERIQUE

5G, ce qu’il faut savoir sur cette technologie d’avenir

arrivée de la 5G en France

Depuis l’arrivée des téléphones portables, qui ont révolutionné les deux dernières décennies du XXè siècle, on nous a habitué aux technologies 2G, 3G et maintenant 4G. Mais le sentiment d’insatisfaction devant la lenteur de vitesse de connexion, et l’avancée de la fibre optique pour l’internet ont boosté les recherches sur la 5G.

Les points saillants de 5G

La 5G, qui va d’ici quelque temps remplacer la 4G, présente deux avantages majeurs. D’abord, on lui accorde une grande vitesse de connexion. Par rapport à la 4G, les opérateurs annoncent des débits multipliés par 30, voire 40. Les prévisions les plus optimistes  disent que la vitesse pourrait atteindre 20Gb/seconde. Mais au début, avec une moyenne de 1Gb/seconde, les possibilités sont énormes. Le deuxième atout non négligeable de cette technologie dernier cri est la réduction au maximum du temps de latence. Pour les non initiés, c’est le temps écoulé entre le moment d’envoi des données et le moment de leur réception. Un temps bien en-dessous des 20 à 40 millisecondes généralement constatées avec la 4G, car il serait désormais réduit à 1 milliseconde. Ce gain de temps appréciable aura des retombées significatives sur notre quotidien. A l’exemple des accrocs aux films, séries streaming et jeux vidéo, qui pourront télécharger un nombre impressionnant de fichiers en quelques secondes, pour leur plus grand bonheur. Désormais, il serait également possible de visionner des images 4K, c’est-à-dire 4 fois plus nettes que celles en haute définition offertes par les téléviseurs d’aujourd’hui. Toutefois, il faudra se munir de casque virtuel pour pourvoir jouir pleinement du spectacle.

La France et la 5G

Cette technologie programme l’utilisation de 3 fréquences. La 1ère de 1,4 GHz n’est pas éloignée de celle de 4G, donc n’est pas importante. Mais pour son lancement, surtout en  France, 5G emploiera la fréquence 3,5 Ghz. Dans un 3è temps, afin d’obtenir les meilleurs débits de connexion, il faudra utiliser la bande de 26 GHz baptisée «ondes millimétriques». Avec cette fréquence, la 5G compte en tirer le meilleur profit avec une vitesse de connexion, qui ouvre sur de nombreuses perspectives. Les drones seront plus performants, le projet de voitures autonomes se concrétisera de plus en plus. En médecine, la consultation, voire les actes médicaux à distance entreront dans une nouvelle ère grâce à la technologie 5G.

C’est pour ces raisons qu’en France, l’Autorité de régulation des Communications prépare depuis des années le basculement vers la 5G, avec 2020 comme année charnière. En ce moment, les candidatures des grandes villes comme Lyon, Bordeaux et Lille sont retenues par l’Autorité de régulation pour des tests en temps réel. Ces  métropoles ouvriront la voie à la première étape de développement des villes connectées, une avancée technologique spectaculaire qui n’est plus une utopie avec l’avènement prochain de 5G. SFR, Bouygues Telecom et Orange, quant à eux, ont déjà commencé leurs tests.

Avatar

Author Since: Sep 25, 2018

Related Post