FINANCE&ARGENT

3 conseils pour réaliser le budget prévisionnel d’une micro crèche

micro crèche à Paris

La réalisation du budget prévisionnel est une étape importante qui doit précéder la mise en place d’une micro crèche. Elle permet de savoir si vos flux financiers pourront vous permettre de générer des revenus. Cependant, l’élaboration de ce budget est souvent un exercice difficile pour plusieurs personnes. L’opération tient compte de plusieurs critères tels que les nécessités de la société de garde d’enfant. À cet effet, les astuces fournies ici vous seront d’une bonne grande aide dans la conception du budget prévisionnel.

Tenir compte du réel taux d’occupation pendant la première année

Il est conseillé d’opter pour un taux d’occupation réel lorsque vous souhaitez implanter votre micro crèche à Paris. Une micro Crèche Paris accueille 10 enfants au maximum. Cependant, vous pouvez recevoir plus d’enfants au cours de certains jours de la semaine. Il vous suffira de respecter une limite de 10% en fonction de la capacité d’accueil des salles.

Aussi, pour rentabiliser l’activité, il est important de vérifier si la population a besoin d’une telle structure. Vous pouvez alors rechercher le nombre de ménages qui recherche une micro Créche Paris. Tenez compte aussi du nombre de crèches qui existent déjà dans la ville. Évaluez l’écart entre les données recensées lors de vos prospections pour connaître le nombre d’enfants que vous pouvez recevoir. Cela vous permettra d’estimer le taux d’occupation adéquat pour l’entreprise.

Pendant votre première année, vous pouvez prévoir un taux d’occupation de 50 à 60%. Vous pourrez augmenter ce chiffre au cours des années qui suivront. De même, évitez de surestimer le taux d’occupation de votre entreprise au cours de votre première année d’exercice. En effet, lorsque votre structure est récente, il faudra adopter des pratiques saines pour lui donner une bonne réputation. Ce faisant, vos clients pourront recommander votre entreprise à d’autres personnes qui recherchent une crèche pour leur enfant.

Évaluez votre capacité réelle

L’évaluation de la capacité réelle de votre structure est une démarche indispensable qui doit intervenir durant le calcul du budget prévisionnel. Pour réussir l’évaluation de votre capacité réelle, vous pouvez calculer le nombre de places disponibles en fonction des tranches d’âges. Évaluez également le nombre de jours ouvrés de l’année en cours. N’oubliez pas non plus de tenir compte des périodes de fermeture. Aussi, il importe de considérer les amplitudes d’ouverture journalières.

En considérant tous ces facteurs, vous pourrez mieux gérer votre trésorerie prévisionnelle de façon annuelle. Vous pourrez mieux gérer les opérations d’encaissements et de décaissements de fonds. Vous saurez si votre structure a toute la liquidité nécessaire pour fonctionner.

Calculez le prix moyen par enfant

L’évaluation du coût moyen par enfant vous permettra de mieux comptabiliser toutes les dépenses qui sont liées au fonctionnement de l’entreprise. Vous devrez alors diviser l’argent selon le nombre d’enfants que vous recevez. Le résultat obtenu vous permettra de déduire le fonds moyen qu’il faut investir pour garder un enfant.

Ensuite, comparez le résultat obtenu à la somme que vous percevez sur chaque enfant. Ce faisant, vous saurez si le tarif que vous exigez vous permet de rentabiliser votre structure.

Par ailleurs, il faudra tenir compte des dépenses de fonctionnement lorsque vous calculez le prix moyen par enfant. Ces dépenses comprennent le coût de l’eau, de l’électricité, de l’entretien, des équipements bureautiques, des charges locatives, des assurances. De plus, il faudra inclure les prix du transport, de la communication, des impôts, des charges financières, etc.

Tenez aussi compte des modes de financement pour évaluer le prix moyen par enfant. Une micro crèche Paris peut bénéficier du financement PSU ou du financement PAJE.

La PSU

En faisant l’option de la Prestation de Service Unique (PSU), vous bénéficierez de 66 % de la somme de votre recette horaire. Cet avantage est appliqué dans la limite du coût que la CAF plafonne.

La PAJE

Il s’agit ici de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant. La somme de cette prestation est directement versée aux familles par la CAF. Dans ce cas, il faudra tenir compte du montant que la CAF verse aux familles pour calculer la participation financière.

Avatar

Author Since: Jan 22, 2021

Related Post